AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 contexte

Yesterday I believed that I would never have done what I did today.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MJ • past, present, future
avatar
Portrait : l'oracle Histoires : 125 Dans la danse depuis le : 11/07/2016 Crédits : ALAS.
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestlostgirl.forumactif.org
MessageSujet: contexte   —    Ven 15 Juil - 0:18


The mourning after
there will be no beginning until there is no end.



Tandis que l'angoisse de l'attente s'étiolait peu à peu, les silhouettes comblaient les avenues, les ruelles, alors que les odeurs se mêlaient dans les airs et venaient frapper les curieux accoudés à leurs balcons. Mardi Gras. Ce sont les rythmes des percussions qui déchaînaient les corps alors que l'alcool embrumait les esprit avant de faire glisser les plus raisonnables dans cette étrange transe. Ces démons de minuit sortent, l'étrange écho à ces costumes qui empruntent quant à eux ces masques de normalité qui les autorisaient à se mêler parmi la foule. Ils sont là, dans l'ombre, se mêlant parmi les humains pour chercher subsistance. Le Petit Peuple, les géniteurs et génitrices des légendes, Enfants de l'Ombre et de la Lumière. En ce jour de célébrations, les deux clans ennemis ont déposé les armes.

Alors que le ballet du surnaturel se déchaîne quelques rares mortels élus dansent un tango dangereux avec ceux que l'on nomment Faes. Autrefois, la cité fut un étrange havre de paix entre les ennemis ancestraux qui constitue cette race, et désormais ces deux jours partagés font partie des quelques rares bribes d'un passé plus clément. Les non-alignés joignent le reste, conscient de ces tristes événements, le sang dans lequel leur camp est né. La mort de trois de leurs anciens, ravis par un ennemi commun, une Bête qu'on a préféré oublié, semblable devenu fou, régressant dans la sauvagerie de sa lignée. Le Carnaval est désormais sien, jour de fêtes et de fraternisation, précédant l'amer deuil marquant la perte des leurs des années auparavant...

crédits : sophietruners (gifs) ; vox populi (texte)
Revenir en haut Aller en bas
MJ • past, present, future
avatar
Portrait : l'oracle Histoires : 125 Dans la danse depuis le : 11/07/2016 Crédits : ALAS.
Voir le profil de l'utilisateur http://forumtestlostgirl.forumactif.org
MessageSujet: Re: contexte   —    Lun 10 Oct - 17:56


CONTEXTE
Blood is running deep. Some things never sleep.



Cela fait (...) siècles que les faes du vieux continent décidèrent d'installer des colonies aux quatre coins des Amériques. Joséphine Bellincione (épouse Guitry) posa ses valises à la Nouvelle-Orléans, accompagnée des Fáolad et de ceux qui devraient bientôt formé la famille Boudreaux. Aujourd'hui encore, les Lousianais sont bien loin de se douter des créatures qu'ils fréquentent quotidiennement.

Mais comment tout ça a commencé ? Désireux d'investir le sud, la gente faerique s'implanta très vite en Louisiane menée par ceux qui furent bien vite déterminé comme les leaders des deux clans : l'Ombre et la Lumière. En effet, ils n'échapperaient pas à la fameuse dichotomie qui marqua leur univers plus d'un millénaire auparavant.  

OMBRE ET LUMIÈRE - Les Bellincione, antique famille dont les racines remontent à l'empire romain, mena les premières arrivées. Parmi elles, des faes souhaitant partir sur de nouvelles bases ou bien échapper à quelques soucis. Bien vite, l'Ombre s'implanta à la Nouvelle-Orléans. Caliban Cassidan, fée de son état, encouragea ses pairs de la Lumière a venir aussi au sein de la future Big Easy. Il se démarqua par ses qualités de leaders et fut élevé au rang de Frêne. Les anciennes habitudes revinrent au galop et les conflits s'instaurèrent entre les deux clans. L'ordre et le chaos avait, comme d'habitude, bien de mal à coopérer...

GUERRE DES CENDRES - Alors que la Nouvelle-Orléans se développait, la communauté des faes continuaient de grandir. Malgré les mauvais coups entre les deux partis, elle conserva un certain équilibre. Il fut vite rompu lors des événements qui sont connus jusqu'à aujourd'hui comme la guerre des cendres. En (....), plusieurs conflits éclatent entre les faes des deux clans. Deux fées sont retrouvées mortes, suivies d'un Loki de l'Ombre et un Loup de la Meute Originelle. Les Rites vaudous sont montrés du doigt à cause de plusieurs preuves trompeuses. Ils quittent leurs alignements respectifs pour rejoindre la neutralité. L'ombre est la troisième accusée. Mais, le véritable responsable de ces bouleversements apparaît bien vite : Ninian, membre de la Lumière, Ancienne Fae, touché par un mal mystérieux qui le fait régresser à l'état de sous-fae. Il achève sa transformation et le [DATE] amène une cinquantaine de faes à s’entre-tuer. Ninian réussit à s'enfuir et décime les oracles avant de s'attaquer aux loups. La meute rejoint la Lumière suite à plusieurs agressions et aidé de la guilde ils parviennent finalement à stopper Ninian le jour des cendres, le lendemain du massacre de la mardi gras.

Désormais, le jour devient saint. Alors que les mortels fêtent la Mardi Gras et commémorent le jour des Cendres, les faes profitent de deux jours de trêve. L'Enfant, la Vierge, et le Vieil Homme deviennent les symboles de cette courte paix annuelle et de l'union malgré les différences d'opinions. De plus, la neutralité devient un alignement officiellement reconnue.

LA TRIADE - La zizanie ayant pratiquement coûté l'existence de la gente faerique, les différents parties décident de constituer une sous-pape de sécurité avec les différents alliés qu'ils se sont faits pendant la guerre. Le groupe que l'on nomme la Triade regroupe : la meute originelle, le cirque et la guilde. Représentants de la neutralité, malgré la position ambiguë et toute nouvelle de la meute, ils constituent le nouvel équilibre des faes.

DISPARITION - (...)

+ 1 - explications du contexte à travers un résumé de l'histoire des faes aux états-unis, de l'histoire de la Nouvelle-Orléans, et de la mystérieuse disparition d'une star de NOLA -et nièce de Berach le Frêne.

Revenir en haut Aller en bas
 

contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

-